Un petit dessert de délice pour bien clôturer votre repas : Tarte aux noix de pécan

Toute la famille attend impatiemment le fameux dessert léger au goût sublime pour mieux digérer le repas. Comme dit le proverbe français reformé au cours des siècles, « Un repas sans dessert est une belle qui manque un œil ». Alors, il ne faut surtout pas rater la fameuse tarte française aux noix de pécan. Laissez votre famille se régaler avec un bon petit dessert pour mieux affronter le reste de la journée.

Une douce note sucrée, préparée à l’aide de quelques ingrédients

tarte_pecan

• 200g d’amandes
• 3 gousses de vanille
• 50g de beurre ou de la margarine
• 70g de noix de pécan
• 5 œufs
• 150 g de sucre blanc
• 100g de farine
• Une pincée de sel
• 10ml de lait

Optez pour une préparation très distinguée loin des petits plats très copieux

tarte-aux-noix-de-pecan1

• Chauffez la poêle à sec, puis faites fondre le beurre environ 2 minutes
• Prenez un saladier, mettez à l’intérieur la farine, suivie du sucre blanc et des gousses de vanille puis ajouter les œufs avec leur blanc, rajoutez le beurre fondu et battez jusqu’à ce que vous aurez une pâte. Additionnez avec une pincée de sel et du lait.
• Etalez la pâte en un long rectiligne avec un rouleau à pâtisserie pour qu’elle soit plus douce
• Prenez une moule et versez la pâte. Répartissez les noix de pécan sur la pâte selon votre style, ensuite mettez l’ensemble au four environ 40 minutes.
• Une fois sortie du four, vous pouvez l’apporter à table sans attendre une minute de plus. Vous obtiendrez ainsi une tarte aux noix bien foncés et attirants pour l’odorat

015982
Avec ce dessert très original, vous allez épater votre famille. Non seulement un dessert très appétissant, la tarte aux noix de pécan est doté de nombreuses qualités nutritionnelles. Elle n’aura que des effets positifs sur la santé de vos enfants.

Be the first to comment on "Un petit dessert de délice pour bien clôturer votre repas : Tarte aux noix de pécan"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*